Monastir en quelques mots :

Soins de qualité européenne.
Convivialité proverbiale.
Haute technologie à prix serrés.
Ville balnéaire et universitaire.
Monastir, est une ville côtière du Sahel tunisien, au centre-est de la Tunisie, située sur une presqu'île au sud-est du golfe d'Hammamet, à une vingtaine de kilomètres à l'est de Sousse et à 162 kilomètres au sud de Tunis.
Localisation :
Monastir est une presqu'île entourée par la mer Méditerranée sur trois côtés et formant, vers le sud, le golfe du même nom, qui s'étend jusqu'au cap de Ras Dimass. Elle offre des paysages diversifiés, notamment ses plages sableuses et rocheuses ainsi qu'une falaise s'étendant sur près de six kilomètres.

Histoire

Monastir fait partie, avec Kairouan et Sousse, des premières villes arabes fondées en Ifriqiya. Elle est bâtie sur les ruines de l'ancienne ville punico-romaine de Ruspina dont l'existence s'étend sur près de dix siècles, du IVe siècle av. J.-C. au VIe siècle ap. J.-C.8. Lors du conflit hispano-ottoman, qui dure tout au long du xvie siècle, Monastir est la cible d'attaques des deux belligérants. La population réussit à éviter une annexion par les Espagnols en 1534 et la ville s'organise sous la forme d'une république populaire. Même si elle tombe pendant quatre ans sous leur coupe en 1550, elle est définitivement libérée par les Ottomans en 1554 pour être rattachée à la régence de Tunis dès 1574.
Elle redevient alors le chef-lieu du caïdat de Monastir qui existait déjà sous les Hafsides, et ce dès le début de la présence turque en Tunisie. Laissée pour compte sous le protectorat français de Tunisie, Monastir retrouve son statut, en devenant le chef-lieu du gouvernorat du même nom, car elle est la ville natale du nouveau président Habib Bourguiba qui s'y fait par la suite construire de son vivant un mausolée dans lequel il est désormais inhumé, ainsi qu'un palais présidentiel à proximité de la ville. La mosquée Bourguiba, datant de 1963, fut aussi érigée en son honneur et l'aéroport international de Monastir porte également son nom.
Monastir est aujourd'hui une importante ville universitaire dont les étudiants représentent un cinquième de la population. Avec Sousse et Sfax, la ville est devenue grâce à son port un point de transbordement pour le marché de l'huile d'olive. Elle est également, depuis les années 1960, l'un des centres les plus importants du secteur touristique tunisien, en particulier pour sa station balnéaire de Skanès.

Architecture et urbanisme

Le ribat de Monastir a été érigé par le wali Harthama Ibn Ayoun sur ordre du calife abbasside Haroun ar-Rachid en 796 comme moyen de défense contre les attaques de la flotte byzantine en Méditerranée. Il représente, avec le ribat de Sousse, l'une des deux forteresses les plus importantes de la côte du Sahel. D'après des messages relevant de l'histoire locale et datant du début du xe siècle, c'est un mérite que de séjourner dans ce ribat connu sous le nom de Grande forteresse. Un service de garde de trois jours au ribat de Monastir est alors considéré comme une grande action religieuse, car les musulmans sont tenus de protéger leur patrie. Ce mérite était amplifié pendant les croisades.
La forteresse était perçue, aussi bien parmi les combattants que parmi les ascètes, comme un lieu de pèlerinage et de méditation pour les fêtes religieuses comme l'Achoura ou le ramadan. À l'étage supérieur de l'aile sud-est se trouvait une petite mosquée abritant un mihrab. Elle est aujourd'hui utilisée comme musée où sont exposés des objets provenant de la région ainsi que de Kairouan.
Parmi les monuments importants de la ville figure également la Grande Mosquée de Monastir, édifice en pierre de taille d'architecture sobre élevé au IXe siècle puis agrandi au cours des XIe et XVIIIe siècles.

Patrimoine culturel

Monastir possède un musée des arts islamiques, inauguré le 5 août 1958 et qui est logé au premier étage de l'aile sud du ribat ; il comporte près de 300 œuvres (fragments de bois, stèles funéraires, céramiques lustrées, etc.) et reçoit chaque année la visite de presque 100 000 visiteurs.
Le festival d'été de Monastir est organisé annuellement au sein du ribat et se poursuit pendant une période de trois à quatre semaines, offrant de nombreux spectacles musicaux, théâtraux et même cinématographiques.
À quelques kilomètres du centre-ville, le centre culturel de Monastir fondé en 2000 accueille des manifestations culturelles diverses. En son sein, plusieurs associations culturelles dédiées principalement à la peinture, la musique et le théâtre y exercent leurs activités. Ce centre vient remplacer l'ancien centre culturel situé au cœur même de la ville ; il conserve quelques activités essentiellement estudiantines.
L'Union des écrivains monastiriens est une association dont le local est situé dans la cité Chraka de l'ancienne ville. Elle accueille plusieurs membres et organise diverses rencontres culturelles.

Enseignement

Monastir est par ailleurs le siège de l'Université de Monastir fondée le 2 septembre 2004 et qui couvre les gouvernorats de Monastir et Mahdia. Sur les seize établissements qui en dépendent, dix sont localisés à Monastir :
les facultés des sciences, de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie ;
l'École nationale d'ingénieurs ;
l'École supérieure des sciences et techniques de la santé ;
les Instituts supérieurs de biotechnologie, d'informatique et de mathématiques et des métiers de la mode ;
l'Institut préparatoire aux études d'ingénieurs.
Entrée de la faculté de médecine dentaire et de la faculté de pharmacie de Monastir.
L'effectif des étudiants de Monastir dépasse 27 000 en 2007-2008, ce qui fait de la ville l'une des plus importantes en matière d'études universitaires avec Tunis, Sfax et Sousse.

Gastronomie

La ville est connue pour plusieurs plats phares, notamment le couscous au cherkaw, auquel un festival local est dédié chaque été depuis 2004 ; celui-ci est organisé par une association spécifique sous le patronage du gouverneur. Le poisson salé, un plat préparé à base de poisson (généralement du mulet) cuit à la vapeur accompagné de tomates pelées, de charmoula, d'harissa, de raisins secs et d'oignon, est consommé très souvent à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Fitr.

Jumelages

La ville de Monastir est jumelée avec la ville de Münster (Allemagne) depuis le 11 mars 1969.

Source : wikipédia

0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?
Power by

Download Free AZ | Free Wordpress Themes